Quels sont les signes précurseurs?

Quelle est la différence entre des oublis occasionnels et le début d'une maladie de démence?  

 

suite

Après le diagnostic:
Et maintenant?

Le diagnostic met un nom sur le soupçon que vous nourrissiez déjà. Votre vie va changer.

 

suite

Loading
Beratungstelefon
ACTUALITÉS

 

Alzheimer – pourquoi moi?

Souvent satisfaite et heureuse malgré la maladie

tl_files/Infothek/bilder andere/IMG_9358.jpg

Micheline Hofer a reçu le diagnostic d’Alzheimer à 68 ans. Elle s’est aperçue qu’elle oubliait des rendez-vous. Comme sa tante avait l’Alzheimer, elle a décidé de se faire examiner par un neurologue pour être sûre. Le premier diagnostic était négatif. Elle a toutefois remarqué que son état empirait. Le second examen médical, un an plus tard, a confirmé ses soupçons. Après son diagnostic d’Alzheimer, Micheline Hofer a commencé à noter ses souvenirs.

 

Lire le témoignage de Micheline Hofer

 

Journée de formation continue

Empowerment – des outils pour maintenir son autonomie avec une démence

Mardi 07.11.2017

Hôtel NH à Fribourg

 

Après le diagnostic et durant la période qui suit, les personnes atteintes de démence sont tout à fait en mesure de décider pour elles-mêmes et d’organiser activement leur vie. Différentes approches ont fait leurs preuves pour permettre aux personnes atteintes de démence de vivre le plus longtemps possible de façon active et autonome.

 

Durant sa journée de formation continue de cette année, Alzheimer Suisse présente plusieurs approches et exemples pratiques pour soutenir les malades et leurs proches à préserver au mieux leur indépendance en tenant compte de l’évolution de la démence.

tl_files/Infothek/bilder andere/DementCloche.png

 

Vous trouvez le programme avec toutes les informations nécessaires sous la rubrique formation.

 

Ma vie avec une démence

Franz Inauen: La démence – une chose après l’autre

Depuis 2013, Franz Inauen vit avec un diagnostic de démence. Cet ancien pasteur confie ses sensations, espoirs et angoisses dans son livre «Demenz – Eins nach dem anderen». Ulrich Gut, président d’Alzheimer Suisse, s’entretient avec lui et sa femme Bernadette.

 

Acheter ce livre

 

 

Les chiffres de prévalence

144'000 personnes atteintes de démence en Suisse

Alzheimer Suisse communique régulièrement le nombre estimé de personnes atteintes de démence en Suisse. Ces données figurent également sur notre page "Société et politique" ainsi que dans nos publications imprimées et, pour les chiffres des cantons la page "Les chiffres par canton".

 

On ne dispose pas, en Suisse, d’études épidémiologiques exhaustives au sujet de la prévalence des démences. C’est pourquoi nous devons nous appuyer sur d’autres sources qui permettent de calculer le nombre de personnes atteintes de démence en Suisse. Nos sources de données utilisées jusqu’alors ne sont plus suffisamment actuelles. Nous avons donc décidé de nous appuyer sur des sources de données plus récentes pour le calcul des chiffres de prévalence. Nous suivons en cela la pratique d’Alzheimer Europe, ce qui rend les chiffres comparables à l’échelle européenne. Cela a pour conséquence que les chiffres de prévalence calculés à partir de 2017 ne seront plus directement comparables avec les chiffres diffusés au cours des années précédentes. Afin de rendre ces changements plus transparents dans la comparaison avec les années précédentes, les chiffres de prévalence publiés en 2017 seront calculés selon les deux barèmes. 

 

Une vision d’Alzheimer Suisse

Participation active des personnes atteintes de démence

Nous souhaitons qu’un groupe de travail actif de personnes atteintes de démence se crée. Ce groupe suivra notre travail comme une entité consultative centrale afin de garantir que les besoins et les objectifs des personnes concernées soient pris en compte de façon optimale.

 

Etes-vous intéressé-e à vous joindre à ce groupe? Ou connaissez-vous une personne atteinte d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence qui souhaiterait adhérer à ce groupe? Prenez contact avec Marianne Wolfensberger par courriel ou par téléphone au 024 426 16 92.

 

Aidez- nous à faire de cette vision une réalité. Nous nous réjouissons de faire votre connaissance!


Alzheimer Europe nous montre la voie

tl_files/Infothek/bilder andere/26th AEC Copenhagen-13.jpeg

Le Groupe de travail européen de personnes atteintes de démence (European Working Group of People with Dementia – EWGPWD) a été fondé en 2012 par Alzheimer Europe et ses sociétés membres. Le groupe se compose exclusivement de personnes atteintes de démence qui ont été nommées par les Associations Alzheimer nationales respectives.


Lire la suite

 

Le thème de l’année 2017:
«Ma vie avec une démence»

L’opinion que les personnes atteintes de démence ne sont plus capables de décider pour elles-mêmes ni de gérer leur quotidien est toujours ancrée dans les esprits. Mais qu’en pensent les personnes concernées elles-mêmes? Donner la parole aux personnes atteintes de démence: c’est le but que nous nous sommes fixé cette année. Selon la devise «Ma vie avec une démence», Alzheimer Suisse offre aux personnes malades une plate-forme pour faire connaître leurs idées, opinions, intérêts et activités. A quoi ressemble leur quotidien? Quelles sont leurs préoccupations? Quel message souhaiteraient-elles nous passer? Nous sommes à leur écoute – et vous?

 

Durant cette année, trois personnes nous raconteront leur histoire. Elles vivent dans différentes régions de Suisse et sont toutes atteintes de démence. Elles souhaitent décider elles-mêmes de leur vie et rester actives. Elles nous racontent comment elles vivent leur quotidien et ce qui importe pour elles.

 

A la fin de chaque mois, vous trouverez une nouvelle contribution ici, sur notre site internet. Sur Facebook, cliquez sur «J’aime» et nous vous informerons à chaque fois qu’une nouvelle histoire est mise en ligne sur notre site.

 

Etes-vous atteint-e de démence ? Souhaiteriez-vous, vous aussi, raconter votre histoire? Contactez-nous via communication@alz.ch ou par téléphone. Katja Remane et Andreina Ravani se réjouissent de recevoir votre message ou votre appel.

 

tl_files/Infothek/fotos personen oranisation/AndreinaRavani_web2.jpg

Andreina Ravani

024 426 16 94

tl_files/Infothek/fotos personen oranisation/Katia_Remane_web.jpg

Katja Remane

024 426 16 93

 

 

Groupe de proches de personnes atteintes de démence fronto-temporale (DFT)

La démence fronto-temporale survient entre l’âge de 45 et 60 ans. Elle s‘exprime par des troubles de la personnalité et du comportement, ainsi que des troubles du langage. La mémoire est peu touchée en début de maladie. Les personnes atteintes d’une démence fronto-temporale se distinguent par un manque d’empathie et d’initiative, et des comportements inappropriés qui entravent les relations sociales. 
 
Alzheimer Suisse organise quatre fois par an des rencontres pour des proches (adultes) de personnes atteintes d’une démence fronto-temporale en Suisse romande.
 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.